Riri cuisine

07 avril 2014

Ailes de Phoenix

Ailes de Phoenix (3)

J'ai toujours été émerveillé par le lyrisme que les Chinois emploient pour nommer bon nombre de leurs plats. Même si souvent ce sont les Européens qui en traduisant les noms mandarins se sont permis quelques fantaisies poétiques. Quoiqu'il en soit j'ai voulu m'y mettre aussi, en renommant ce simple plat d'ailes de poulet frites au piment. J'ai probablement mangé ce plat dans un fast food asiatique et pourtant j'ai été enchanté par le goût riche et légèrement épicé de ces wings bien savoureuses. C'est très rapide à faire et vraiment bon marché, alors pourquoi s'en priver? Pour 24 wings, soit 4 personnes.

Ingrédients

- 12 ailes de poulet (700 g)
- 2 cuil à soupe de farine
- 2 gousses d'ail finement hachées
- 1 cuil à café de gingembre haché
- 1/4 cuil à café de piment fort
- 1 pincée de 5 épices 
- Huile de friture + 1 cuil à café d'huile végétale
- Poivre.

Sauce

- 2 cuil à soupe de sauce au piment doux
- 1 cuil à soupe de sauce soja
- 1 cuil à café de sauce d'huître
- 1/2 cuil à café d'huile de sésame.

1 - Diviser les ailes de poulet en deux au niveau de l'articulation. Saupoudrer de poivre, de piment fort et de 5 épices. Laisser mariner 15 min. Mélanger les ingrédients de la sauce et la diluer avec un filet d'eau. Mettre les ailes de poulet avec la farine dans un sac congélation et bien secouer le tout pour que les ailes soient entièrement farinées (c'est la méthode la plus simple). Retirer l'excédent et plonger les ailes de poulet dans un bain d'huile préchauffée à 180°c jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Réserver.

2 - Dans un wok faire chauffer la cuil à café d'huile et faire colorer l'ail et le gingembre quelques secondes. Ajouter la sauce et laisser caraméliser à feu doux 10-15 secondes. Ajouter les ailes de poulet frites et bien enrober le tout de sauce. Servir sans attendre. 

Forsithya+

Expo Orchidées 2011 055

Ailes de Phoenix (1)

Photo - personnelle - Bouquet de Forsythia et Cymbidium.

Posté par riri-cuisine à 22:25 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30 mars 2014

Key Lime Pie - Tarte au citron vert

Key Lime Pie 2e (1)

Si vous devez connaître un seul dessert originaire de la Floride c'est bien la Key Lime Pie! Cette tarte au citron vert ressemble à notre fameuse tarte meringuée mais version US: croûte en petits beurres, crème au citron vert à base de lait concentré sucré et glaçage à la crème fouettée. Le résultat est à la hauteur des espérances! A noter que cette recette se prépare normalement avec des limettes, appelées également key limes, qui sont deux fois plus petites que les citrons verts, mais difficilement trouvables en France. Et à défaut d'être sous le soleil de Floride, quelques photos des côtes de Malaisie, des cocotiers et des eaux turquoises dont on rêve tous avec cette météo encore peu clémente. Pour 8-10 parts. 

Ingrédients

- 400 g de lait concentré sucré
- 2 oeufs
- 3 citrons verts
- 5 cl de crème liquide.

Croûte

- 200 g de petits beurres
- 120 g de beurre fondu
- 1 cuil à soupe d'eau.

Crème fouettée

- 20 cl de crème liquide 30% de MG
- 1 cuil à soupe de sucre.

1 - Croûte. Mixer les petits beurres finement et y ajouter le beurre fondu et l'eau. Bien mélanger. Tasser ce mélange dans un moule à manquer en faisant des bords de 2-3 cm de haut environ. Mettre au frais 15 min, puis enfourner 10 min dans un four préchauffé à 180°c. Réserver.

2 - Zester et presser le jus des citrons verts. Les mélanger avec le lait concentré sucré, la crème liquide et les oeufs. Verser ce mélange sur la croûte et enfourner de nouveau pour 20 min à 180°c. Une fois cuite, laisser la tarte complètement refroidir et la mettre au frais. 

3 - Crème fouettée: Dans un saladier bien froid - le passer au congélateur - fouetter la crème liquide jusqu'à ce qu'elle devienne légère et souple. Ajouter le sucre et continuer à fouetter pour obtenir une crème fouettée ferme. La déposer sur la tarte et mettre au frais 1 h au moins pour qu'elle fige un peu. 

Key Lime Pie (4)

coconut

Key Lime Pie 2e (2)

Photos - personnelles - Cocotiers, Malaisie orientale.

Posté par riri-cuisine à 14:01 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 mars 2014

Bienvenido en Panama!

Que connaît-on vraiment du Panama à part son fameux canal et des chapeaux éponymes qui sont par ailleurs originaires d'Equateur? Pas grand chose finalement. Alors aller simple vers l'Amérique centrale pour découvrir ce petit pays qui s'étire tel un serpent entre la Mer des Caraïbes et l'Océan Pacifique. Les sites les plus intéressants se situent à l'ouest du Panama entre villes bouillonnantes, jungle épaisse et plages sauvages. Départ pour Panama City (ou Ciudad de Panama), la capitale du pays, qui rassemble à elle-seule un tiers des 3,8 millions de Panaméens. Centre financier mondial au riche passé historique, cette métropole est entourée par un dense forêt tropicale qui pénêtre au plus près du centre-ville. 

P1090650

P1100018

P1090646

Panama City small

P1090645

P1090651 

Canal 2 

a canal

Canal 

Avec sa skyline hérissée de gratte-ciels plus vertigineux les uns que les autres, Panama City prend vite des airs de Hong Kong. Il faut dire que la capitale du Panama rassemble un nombre impressionnant de banques. Peu étonnant pour un pays à la fois paradis fiscal et pavillon de complaisance. Raison pour laquelle le Panama possède la plus grosse flotte marchande au monde! Et tout ceci n'aurait pas été possible sans son célèbre canal, qui fête d'ailleurs le centennaire de sa construction cette année. Pour le visiter il faut juste sortir de la ville pour aller aux Ecluses de Miraflores et assister aux va-et-vient ininterrompus des porte-containeurs et autres paquebots venant de tous les horizons. Le musée du Canal est passionnant et offre un aperçu complet de l'histoire de ce qui fut considéré, à son inauguration, comme la 8ème merveille du Monde.

P1090618

cat panama

P1090596

a tour

P1090609

Bougainvillier

P1090644 

Et si la modernité des tours de bureaux vous oppressent un peu, n'oublions pas que Panama City est aussi une ville d'Histoire. Fondée en 1519, les plus anciens bâtiments ont été largement détruits par les attaques de corsaires au XVIIème siècle. La vieille ville (Casco Viejo) s'est donc peu à peu déplacée à l'ouest sur une étroite péninsule. Les amoureux d'architecture adorerons les innombrables hôtels particuliers et églises coloniaux qui se pârent de rose, de bleu, de jaune ou de rouge. Le quartier est en pleine rénovation et beaucoup de bâtiments ont retrouvés leur lustre d'antan. On trouve plusieurs musées, des cafés et des boutiques. De quoi faire une halte des plus agréables à l'ombre des acacias et des camphriers.

Ecorces

P1090964

araignée

Jungle

P1090980 

Comme je vous le disais Panama City est l'un des rares villes dans le Monde à pouvoir se targuer d'accueillir une jungle tropicale à ses portes. Il existe plusieurs zones de forêts primaires, mais la plus simple d'accès est comprise dans le Parque Natural Metropolitano qui s'étend au nord-ouest de la capitale. Plusieurs sentiers pénêtre dans la selva et permettre d'observer singes, opposums, coatis (proches parents des ratons laveurs), toucans, perroquets et autres créatures plus ou moins sympathiques... Au sommet un point de vue permet de voire les gratte-ciels tout proches en contrebas. Le contraste est étonnant.

P1090652 

P1090658

P1090659

P1090674

P1090667

P1090722 

Entre Panama City et les montagnes de l'ouest du pays, les paysages de côte Pacifique connaissent une saison sèche plutôt marquée alors que de nombreuses plages sont réputées pour leurs rouleaux. Parmi les villes intéressantes on retrouve Nata et San Francisco, connues pour leurs églises baroques aux façades blanches avec leurs intérieurs outrageusement décorés. Beaucoup d'arbres sont en fleurs à cette période de l'année, offrant des paysages superbes et quasiment oniriques...

P1090818

cake 

a boqete

 tamarillos

P1090849 

P1090832

plante

pg_175462470

P1090793

P1090848

P1090851

Longer la côte Pacifique vers l'ouest c'est aussi s'approcher du Costa Rica et de la Cordilière de Talamanca. Cette chaîne de montagne partage l'ouest du Panama dans toute sa longueur. C'est dans la petite ville de Boquete que vous pourrez trouver tout ce qu'il faut pour préparer vos excursions dans les nombreuses réserves naturelles des alentours. La ville est elle-même charmante, le climat y est doux, voire frais le soir, et c'est devenu au fil des années un lieu de retraite privilégié des Nord-américains. C'est dans ces montagnes qu'on produit d'ailleurs l'un des meilleurs cafés au monde. Pour vous en convaincre rien ne vaut un détour à la Ceiba Bakery pour y déguster votre café con leche avec des cinnamon rolls et autres carrot cakes délicieux! Si vous avez l'occasion de goûter les tamarillos n'hésitez pas. Ces fruits possèdent un goût étonnant à mi-chemin entre la tomate et la mangue. Mais Boquete c'est aussi et avant tout le Parc national du Volcan Barú, point culminant du pays avec ses 3474 m. La jungle souvent noyée sous la brûme offre une nature luxuriante où lianes, orchidées, broméliacées et autres lichens recouvrent chaque centimètre carré disponible. Beaucoup d'animaux vivent - discrètement - dans ces forêts. Le plus emblématiques de tous est le Quetzal. Ce fabuleux oiseau émeraude et rouge sang possède une queue deux fois plus longue que son corps et était vénéré des Mayas et des Aztèques.

elvalle 

tanager

boue

P1090928

P1090937 

a nenuphar

femme

P1090951 

mont

P1090947 

Plus près de Panama City mais toujours dans les montagnes, El Valle semble être un petit havre de paix non loin d'une côte Pacifique souvent prise d'assaut par les touristes. Nichée au creux d'une caldeira éteinte depuis bien longtemps, cette petite ville accueillent les Panaméens fortunés de la capitale qui y possèdent de nombreuses villas, souvent entourées de superbes jardins. Mais El Valle est aussi connue pour ses eaux thermales "Pozas termales" où l'on peut se couvrir de boue et de délasser dans des eaux à 35°c sous le chant des oiseaux. Si vous vous trouvez au Panama la dernière semaine de février vous aurez la chance d'assister au carnaval et de voir les Panaméennes porter la traditionnelle pollera, souvent cousue main.

P1090687

P1090486

P1090707

butterflies 2

P1090487

Fleurs

P1090492

P1090544

Singe hurleur 

heliconia 

P1090502

Pour finir notre périple, descendons des montagnes pour atteindre la côte Caraïbes. Beaucoup plus humide que son pendant Pacifique, cette partie du pays offre des forêts luxuriantes et des plages paisibles de sable fin. On y retrouve les îles les plus prisées du Panama comme Bocas del Toro ou l'archipel des San Blas. C'est à côté de la deuxième ville du pays, Colón, que se dresse les anciennes fortifications de Portobelo, construites en 1597 et classées à l'UNESCO. Cette région appelle à la détente dans les jardins tropicaux, à l'ombre des cocotiers en essayant d'observer les singes hurleurs dont on n'entend souvent que le cri grave dans les frondaisons. C'est ici que s'arrête notre escapade panaméenne, sous un superbe coucher de soleil...

Posté par riri-cuisine à 14:49 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 mars 2014

Filet mignon aux deux moutardes & Gnocchi de semoule

P1090461

La France possède tellement de spécialités régionales qu'il est parfois bien dur de savoir où donner de la tête. Je vous amène ici à Toulouse, où j'ai dégusté ce délicieux plat dans un petit bistrot à deux pas de la Basilique Saint-Sernin. Il était servi initialement avec des pommes sautées, mais j'avais envie de tester une recette de gnocchi à la semoule. Le résultat est excellent, très gourmand. A accompagner avec une petite salade de jeunes pousses pour un peu de croquant. Pour 6 personnes. 

Ingrédients

- 2 filets mignons de porc (600 g)
- 1 gros oignon
- 4 gousses d'ail
- 2 cuil à soupe de moutarde de Dijon
- 1 cuil à soupe de moutarde à l'ancienne
- 20 cl de crème liquide
- 1 cuil à café d'huile végétale
- 1 noisette de beurre
- Persil ciselé
- Sel, poivre.

Gnocchi à la semoule

- 150 g de semoule de blé dur
- 100 g de farine
- 2 oeufs
- 40 cl de lait
- 20 g + 1 noisette de beurre  
- 1 cuil à soupe de gruyère rapé
- 1 pincée de noix de muscade
- Sel.

1 - Gnocchi à la semoule: Faire fondre les 20 g de beurre dans le lait avec le sel, le poivre et la noix de muscade. Ajouter la farine et la semoule et mélanger à la cuillère sur le feu jusqu'à ce que la pâte soit bien épaisse. Retirer du feu et laisser tiédir 5 min puis ajouter les oeufs un à un en mélangeant vigoureusement. Remettre à feu doux pour laisser sécher la pâte quelques minutes jusqu'à ce qu'elle soit aussi épaisse qu'une pâte à choux. Déposer ce mélange dans un plat et laisser entièrement refroidir. 

2 - Détailler l'oignon en fines lamelles. Ecraser légèrement les gousses d'ail avec le plat d'un couteau. Dans un sauteuse faire fondre la noisette de beurre et faire colorer les filets mignons sur toutes les faces. Réserver. Faire chauffer l'huile et faire dorer l'oignon et l'ail. Déglacer avec la crème, les deux moutardes. Saler, poivrer. Parsemer de persil ciselé. Laisser épaissir à feu doux, puis allonger la sauce avec un filet d'eau. Déposer les filets mignons et laisser cuire à feu doux, à couvert, pendant 20-25 mn. Retirer la viande et laisser épaissir la sauce sans couvercle si elle trop liquide. 

3 - Faire chauffer un volume d'eau salée. Avec deux cuillères à café faire des petites quenelles à partir de la pâte à gnocchi et les plonger directement dans l'eau frémissante. Les retirer au fur et à mesure qu'ils remontent à la surface. Bien les égoutter. Dans une poêle faire fondre une noisette de beurre et faire colorer les gnocchi 1 min à feu moyen. Mettre les gnocchi dans un plat, découper la viande en tranches fines et naper de sauce bien chaude. Servir sans attendre.

Filet mignon moutarde (1)

Toulouse 

P1090464

Photo - personnelle - Dôme de la Grave, Toulouse.

Posté par riri-cuisine à 23:23 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 février 2014

Chausson feuilleté pommes & fruits secs

P1090458

Aujourd'hui une petite recette bien de saison à mi-chemin entre le streudel et le chausson aux pommes. Je suis très fan des desserts allemands, même si tristement il n'y en a pas assez à mon goût ici. Je compte bien y remédier. D'autant plus que ce chausson feuilletée est délicieux, très parfumé et finalement assez léger. Il est encore meilleur tiède avec une noix de crème fouettée comme on le sert dans les salons de thé de Munich, Vienne ou Dresde... Prennez des pommes à cuire plutôt acides type pommes Canada qui sont parfaites pour ce genre de dessert. Le dosage de la cannelle est assez léger, n'hésitez pas à être plus généreux si vous aimez beaucoup cette épice. Pour 6 parts.

Ingrédients

- 1 pâte feuilletée
- 3 pommes 
- 10 amandes entières
- 6-7 abricots secs
- 2 cuil à soupe de raisins secs
- 1/2 cuil à café de cannelle 

Glaçage

- 2 cuil à soupe de sucre glace
- 1 cuil à soupe de confiture d'abricots
- 1 cuil à café d'eau
- Amandes effilées.

Concasser grossièrement les amandes. Détailler les abricors secs en petits dès. Peler, vider et couper les pommes en fines lamelles. Déposer les pommes sur la moitié de la pâte feuilletée. Parsemer par dessus les amandes, les abricots et les raisins secs. Saupoudrer de cannelle. Enfourner dans un four préchauffé à 200°c pendant 25 mn. Laisser tiédir. Glaçage: Diluer le sucre glace dans l'eau et la confiture d'abricots. Avec un pinceau badigeonner le tout, parsemer d'amandes. Laisser figer 15-20 mn avant de servir. 

Chausson pommes fruits secs (3)

Bavière

P1090448

Photo - personnelle - Eglise et paysages alpins. Bavière, Allemagne.

Posté par riri-cuisine à 23:30 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,



11 février 2014

Tajine d'agneau à la grenadine et pickle grenade-échalotte

P1090411 

La grenade a toujours été un fruit qui m'a émerveillé. Sous son épaisse peau, rougeâtre et craquelée comme du vieux cuir, se cache une myriade de petites graines juteuses et scintillantes comme des rubis. Je dois cette recette à Nigella Lawson, une cuisinière qui m'a beaucoup inspiré. L'idée d'associer un riche tajine fondant à ce fruit est sublime. La grenade donne une couleur d'un rose magnifique à l'échalotte, faisant de ce plat un véritable kaléidoscope de couleurs, de textures et de saveurs. Pour 4 personnes.

Ingrédients

- 600 g d'agneau à tajine
- 2 oignons hachés
- 2 gousses d'ail hachées
- 2 cuil à soupe d'huile d'olive
- 1 cuil à soupe de paprika et de grenadine
- 1 cuil à café de cumin et de curry
- 1/2 cuil à café de cannelle
- 1/4 cuil à café de 5 épices
- Sel, poivre.

Pickle grenade-échalotte

- 1 grenade
- 1 échalotte 
- Coriandre ciselée
- 1 cuil à soupe bombée de sucre
- 1 cuil à café de jus de citron
- 1 pincée de sel.

1 - Pickle grenade-échalotte: Couper la grenade en deux. Presser le jus d'une des moitiés de grenade et réserver. Prélever les graines de l'autre moitié. Mélanger ces graines avec l'échalotte émincée en lamelles. Ajouter le sucre, le sel et le jus de citron. Bien mélanger. Laisser macérer. Parsemer de coriandre juste avant de servir.

2 - Couper l'agneau en gros cubes. Dans un cocotte faire chauffer une cuil à soupe d'huile d'olive et faire colorer l'agneau sur toutes les faces. Réserver. Faire chauffer l'huile restante et faire dorer les oignons et l'ail. Déglacer avec un filet d'eau et laisser caraméliser à feu doux. Ajouter l'agneau. Saler, poivrer et saupoudrer de paprika, de cumin, de curry, de cannelle et de 5 épices. Bien mélanger. Déglacer avec le jus de grenade et la grenadine. Couvrir d'eau à niveau. Laisser cuire à feu doux jusqu'à ce que la viande soit bien fondante. Servir avec le pickle grenade-échalotte et de la semoule.

Tajine agneau-grenade (4)

palm

P1090412 

Photo - personnelle - Palmiers. Domaine du Rayol, Var.

Posté par riri-cuisine à 16:38 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 février 2014

Basboussa aux amandes

P1090427

S'il y a un show de cuisine dont je suis fan c'est certainement Food Safari! C'est aux quatre coins du monde que Maeve O'Meara nous fait découvrir les traditions de pays aussi divers que la Corée, l'Italie ou encore l'Egypte. Et c'est dans ce dernier pays que je vous amène pour vous faire découvrir ces petits gâteaux moelleux et parfumés, connus plus largement dans toute l'Afrique du Nord. On peut remplacer la poudre d'amande par de la noix de coco râpée. Il faut laisser le gâteau s'impregner généreusement de sirop et il est donc encore meilleur le lendemain. Profitez en donc pour le faire la vieille et bien le laisser s'imbiber toute la nuit. Pour 20 basboussa.

Ingrédients

- 300 g de yaourt ou de fromage blanc
- 280 g de semoule de blé dur
- 80 g de poudre d'amande
- 75 g de beurre fondu
- 1 cuil à soupe d'eau de fleur d'oranger
- 1 sachet de levure 
- 20 amandes mondées
- 1 cuil à café d'huile végétale.

Sirop

- 150 g de sucre
- 20 cl d'eau
- 2 cuil à soupe d'eau de fleur d'oranger.

1 - Sirop: Diluer le sucre dans l'eau et faire cuire jusqu'à obtenir un sirop léger, mais pas trop liquide. Hors du feu ajouter l'eau de fleur d'oranger. Laisser complètement refroidir.

2 - Mélanger la semoule, la poudre d'amande et la levure. Ajouter le beurre fondu, le yaourt et l'eau de fleur d'oranger. Bien mélanger. Huiler un moule carré et y repartir la pâte en lisant bien la surface. Avec un couteau former des losanges sur la pâte pour prédécouper le gâteau. Déposer une amande sur chaque losange. Enfourner 20 min dans un four préchauffé à 200°c. Dès la sortie du four imbiber le gâteau de sirop. Laisser complètement refroidir. Couper le gâteau en losange et servir au fur et à mesure. 

P1090418

a rose

Basboussa amandes (2)

a fleur

P1090419

Photos - personnelles - Roses, Barret-sur-Méouge.

Posté par riri-cuisine à 20:35 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 janvier 2014

Porc thaï au noix de cajou

P1090112

Le porc au noix de cajou - et ses nombreuses variantes au poulet, boeuf ou canard - fait partie des plats les plus communs et les plus revisités d'Asie du sud-est. Il faut dire que cette étrange noix, originaire du Brésil, est particulièrement délicieuse. Associée avec des légumes croquants et du porc moelleux on obtient un plat simple et gourmand, qui ravit tout le monde (chez moi en tout cas ^^). J'ai mangé ce plat la première fois dans un petit restaurant de plage à Phuket, en Thaïlande. De quoi faire voyager ses papilles dans ce joli coin d'Asie, au bord de la Mer d'Andaman... Comme toujours j'utilise de la côte de porc. 900 g pour être précis. Une fois désossé vous n'en aurez plus que 750 g. Pour 6 personnes. 

Ingrédients

- 750 g de porc gras
- 1 grosse carotte
- 2 oignons
- 300 g de fleurettes de brocolis
- 70 g de noix de cajou salées
- 2 gousses d'ail finement hachées
- 2 cuil à soupe de sauce d'huîtres et d'huile végétale
- 1 cuil à soupe bombée de farine
- 1 cuil à café de gingembre finement haché
- Poivre.

Sauce

- 2 cuil à soupe de sauce soja
- 1 cuil à soupe de nuoc nam
- 2 cuil à café de sucre
- 1 cuil à café d'huile de sésame.

1 - Détailler le porc en petits cubes. Le mettre dans un saladier avec la farine, la sauce d'huître et le poivre. Bien malaxer et laisser mariner 15-20 mn. Couper le brocoli en bouchées et le blanchir 1-2 min dans un volume d'eau bouillante, puis les plonger dans de l'eau glacée. Egoutter. Détailler la carotte et les oignons en lamelles fines. Mélanger tous les ingrédients de la sauce.

2 - Dans un wok faire chauffer 1 cuil à soupe d'huile végétale à feu vif et faire colorer le porc sur toutes les faces jusqu'à ce qu'il soit doré. Réserver. Faire chauffer l'huile restante et faire revenir l'ail et le gingembre. Dès qu'ils colorent ajouter la carotte, les noix de cajou, les oignons et les brocolis. Faites revenir le tout 1-2 min. Ajouter le porc et la sauce. Bien mélanger et laisser cuire à feu doux pendant 5 min à couvert jusqu'à ce que la sauce ait légèrement épaissi. Servir sans attendre avec du riz thaï. 

P1090105

a thai

P1090106

Photo - personnelle - Surin beach, Phuket. Thaïlande

19 janvier 2014

Bangkok Garden Cupcakes

P1090386

Cela fait tellement longtemps que je n'avais pas fait de cupcakes! J'avais vraiment envie de me lancer dans cette recette sans vraiment savoir quel résultat j'allais pouvoir obtenir... Pourtant ces cupcakes sont simplement succulents! La douceur des fruits s'accomode parfaitement à la fraîcheur acidulée et persistante du glaçage au citron vert. Les sensations sont étonnantes et le goût citronné me rappelle étrangement les préparations au lait de coco et à la citronnelle qu'on retrouve si souvent en Thaïlande, d'où le nom de ces cupcakes. Comme si on était allé puiser dans un jardin mystérieux et exotique tout ce qui fait la richesse de la gastronomie thaïlandaise. Une délicieuse invitation au voyage en ces temps pluvieux... Pour 12 cupcakes. 

Ingrédients

- 100 g de farine et de sucre
- 60 g de beurre 
- 1 oeuf
- 5 cl de lait 
- 1/2 sachet de levure.

Glaçage

- 250 g de mascarpone
- 1 citron vert
- 1/2 citron jaune
- 1 oeuf
- 50 g de sucre
- 10 g de farine
- 5 goutte de colorant vert.

Garniture

- 1 petite mangue
- 12 litchis dénoyautés
- 1 cuil à café de sucre
- Écorces d'orange confite

1 - Pâte: Battre le beurre avec le sucre à l'aide d'un fouet. Quand le mélange blanchit ajouter l'oeuf, puis le lait. Mélanger la farine et la levure et l'ajouter au mélange. Doubler les moules à muffins/cupcakes de caissettes en papier. Répartir la pâte. Faire cuire 15 min dans un four préchauffé à 200°c. Sortir du four et laisser les cupcakes refroidir dans les moules. 

2 - Glaçage: Zester et presser le citron vert et jaune. Mettre le jus, les zestes, l'oeuf, la farine, le sucre et le colorant vert dans une casserole. Bien mélanger et laisser cuire à feu doux en remuant au fouet jusqu'à ce que le mélange soit épais et crémeux. Mettre au frais. Une fois froid détendre ce mélange avec le mascarpone petit à petit à l'aide d'une spatule jusqu'à l'obtention d'un glaçace bien lisse. Le mettre dans une poche à douille et décorer les cupcakes. 

3 - Peler la mangue et la couper en cubes moyens. La mélanger aux litchis avec le sucre. Laisser macérer 10-15 min. Décorer les cupcakes avec les fruits. Parsemer de fines lamelles d'écorces d'orange confite. Mettre au frais 30 min avant de déguster. 

Cupcake bangkok garden (3)

a plante 4

P1090380 

pa

Cupcake bangkok garden (1)

Photos - personnelles - Jardins de Menton.

Posté par riri-cuisine à 12:41 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

12 janvier 2014

Vindaloo de porc à la Goanaise

Vindaloo porc (3)

Le Vindaloo, voilà un nom bien curieux qui n'évoque pas forcément grand chose pour nous Français. Pourtant ce ragoût indo-portugais est un des plats les plus fameux de la cuisine indienne. Originaire de l'emblématique ville de Goa, sur la côte ouest de l'Inde, ce plat très épicé est né de la rencontre entre les navigateurs portugais et les marchands d'épices du Sous-continent. Les premiers ont ramené de l'Amérique les piments jusqu'alors inconnus en Asie. Les seconds ont fait découvrir aux Européens le poivre, la canelle, le gingembre, la cardamome ou encore le clou de girofle. Ce plat opère donc une magnifique fusion entre ces deux cultures. Le terme "vindaloo" vient d'ailleurs de la contraction de vinagre et alho - vinaigre et ail - en portugais. A ne pas confondre avec "aloo" आलू qui veut dire "pomme de terre" en hindi. On peut préparer du vindaloo avec du poulet ou encore de l'agneau. Mais j'avais envie de tester avec du porc pour changer. En effet avec une forte population musulmane et plus de 50% d'hindous végétariens, le porc est viande peu consommée en Inde. Dommage parce que ce plat est excellent. J'en donne ici une version très légère au niveau du piment, car certaines recettes conseillent d'en mettre 25 ou 30! Mon palais n'y survivrait pas à coup sûr! ^^. Pour 6 personnes.  

Ingrédients

- 800 g de porc maigre
- 3 oignons hachés
- 1 cuil à soupe d'huile végétale et de sucre
- 2 cuil à café de concentré de tomate
- Sel, poivre.

Pâte vindaloo

- 6-7 gousses d'ail pelées
- 6 clous de girofle
- 4 cuil à soupe de vinaigre de cidre
- 1 cuil à soupe de paprika et de gingembre haché
- 2 cuil à café de cumin moulu
- 1 cuil à café de graines de pavot et de fenouil
- 1/2 cuil à café de piment fort
- 1/4 cuil à café de canelle 
- 1 pincée de 5 épices.

1 - Pâte vindaloo: Faire griller à sec les clous de girofle avec les graines de pavot et de fenouil 2 min à feu moyen en remuant. Les pulvériser dans un blender. Ajouter tous les autres ingrédiens de la pâte vindaloo et mixer jusqu'à obtenir une purée fine. Réserver.

2 - Couper le porc en gros cubes. Y ajouter la moitié de la pâte vindaloo, bien malaxer la viande et laisser reposer 15 min. Dans un wok ou une cocotte faire chauffer l'huile végétale et faire caraméliser les oignons à feu moyen. Ajouter la pâte vindaloo restante et continuer la cuisson 5 min. Ajouter le porc et laisser colorer 10 min. Déglacer à niveau avec de l'eau. Ajouter le concentré de tomate, le sucre, le sel et le poivre. Laisser cuire à feu doux jusqu'à ce que la viande soit fondante et que la sauce ait épaissi. Si vous utilisez une cocotte-minute, laisser ensuite la sauce épaissir sans couvercle, pour éviter qu'elle soit trop liquide. Servir avec du riz basmati.

Vindaloo

nén

Vindaloo porc (4) 

Photo - personnelle - Nénuphars. Serre de la Madonne, Menton.

Posté par riri-cuisine à 14:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,



Fin »